Sirène d'alerte WestRock

Quoi faire si vous entendez la sirène d'alerte de WestRock retentir?

Depuis novembre 2019, l'usine WestRock de La Tuque est munie d'une sirène d'alerte à la population qui retentira si un jour il se produit un accident industriel majeur qui entraîne un danger pour les personnes qui habitent près de l'usine et celles qui y travaillent.

La sirène retentie aussi parfois dans le cadre d'un exercice de prévention. Que ce soit dans le cas d'un véritable accident industriel majeur ou dans le cas d'un exercice, vous en serez avisé par le service d'alertes municipales.

Bien que les risques qu'un accident de cette envergure se produise à l'usine soient très faibles, l'équipe de prévention du Service de sécurité incendie de la municipalité a travaillé de concert avec les dirigeants de WestRock pour établir un plan d'action qui permet de se préparer à cette éventualité. La sirène d'alerte a été installée à l'entrée de l'usine dans le cadre de cette démarche. Il est prévu qu'il y aura un exercice de sirène d'alerte une fois par année pour inciter les citoyens à se préparer aussi de leur côté à faire face à ce type de danger.

Pour savoir quels gestes vous devez poser si la sirène d'alerte de WestRock rententie, nous vous invitons à consulter le dépliant diffusé à ce sujet en cliquant ici.

  • Il est important de savoir que si vous entendez la sirène, c'est que vous êtes dans une zone dangereuse.
  • Si vous ne l'entendez pas, vous n'êtes pas en danger.
  • Si vous ne l'entendez pas parce que vous êtes à l'intérieur d'un bâtiment, mais que dès que vous sortez dehors, vous l'entendez, dépêchez-vous de retourner à l'intérieur et suivez les étapes du confinement.

Voici un aide-mémoire utile :

La sirène d'alerte a une portée de 2 km. Toutes les personnes qui habitent dans le rayon vulnérable de 1,8 km autour de l'usine ont reçu le dépliant et l'aide-mémoire sous forme d'un aimant de frigo.

Si vous faites partie des personnes qui vivent dans ce rayon, nous vous invitons à garder précieusement à la portée de la main ces informations, ainsi qu'à diffuser cette information aux membres de votre famille.

Questions frequentes

  • Pourquoi ne pas avoir communiqué le risque avant?

    Parce que les moeurs ont changé et que l'usine veut faire preuve de transparence en communiquant le risque, en synergie avec l'équipe de Ville de La Tuque.

  • Est-ce que les risques sont pires maintenant?

    Non, ils ont diminué. Nous n'avons plus d'ammoniac (NH3) ni de dioxyde de soufre (SO2). Et en fabriquant le dioxyde de chlore (ClO2), on évite de faire passer des wagons de chlore (Cl) dans la ville.

     

  • Pourquoi ne pas avoir installé une sirène avant?

    Afin d'être transparent, cette installation est le fruit d'un travail entre WestRock et Ville de La Tuque, car il a été statué par les experts qui siègent sur le comité de concertation et de gestion des risques technologiques que la sirène d'alerte constitue le meilleur moyen d'alerte pour la population avoisinante de l'usine.

  • Est-ce plus dangereux pour les femmes enceintes?

    Non, ce n'est pas un produit cancérigène ou qui peut affecter le foetus.

  • Cela devient dangereux après combien de temps?

    Si vous êtes exposé au dioxyde de chlore, de nombreux facteurs détermineront si vous subirez un préjudice. Ces facteurs incluent la dose (combien), la durée (combien de temps) et comment vous entrez en contact avec le gaz. Vous devez également tenir compte de tout autre produit chimique auquel vous êtes exposé dans votre quotidien, ainsi que de votre âge, votre sexe, votre régime alimentaire, votre hérédité, votre mode de vie et de votre état de santé.

  • Est-ce mortel une exposition au dioxyde de chlore?

    Il peut y avoir un risque pour la vie ou la santé si la concentration est plus de 5 ppm. Cependant, les concentrations ne seront pas aussi élevées en étant diluées dans l'air (les informations concernant la mort chez l'homme exposé à une atmosphère de dioxyde de chlore sont limitées à un seul cas dans lequel un ouvrier est décédé après avoir été exposé pendant un laps de temps indéterminé (Elkins1959) à une concentration de vapeur de dioxyde de chlore de 19 ppm qui a été mesurée à l'intérieur du réservoir).

  • Pourquoi ne pas utiliser un produit moins nocif?

    Nous utilisons déjà le produit le moins dangereux pour limiter les risques pour la population.

  • Nos animaux sont également en danger?

    Rentrez-les à l'intérieur s'ils sont facilement accessibles. S'ils ne sont pas attachés, ne vous inquiétez pas, ils s'éloigneront du gaz par instinct.

  • Est-ce qu'il y a un antidote en cas d'exposition?

    Non.

  • Que dois-je faire de plus si j'ai un handicap?

    Inscrivez-vous au programme de secours adapté du Service de sécurité incendie en contactant la division prévention. Nous aurons ainsi vos informations à l'intérieur de notre base de données et advenant une urgence, nous serons en mesure, avec nos partenaires, de prendre rapidement les actions nécessaires pour vous venir en aide. La division prévention peut également vous donner des conseils sur la mise à l'abri, car cette mesure constitue la meilleure protection.

  • Est-ce qu'un masque respiratoire peut me protéger?

    Les masques à gaz doivent être choisis selon un test d'ajustement et les cartouches changées tous les 6 mois. Il y a de fortes chances pour que le masque soit inefficace et vous donne un faux sentiment de sécurité.

  • Est-ce que la Ville a la capacité d'intervenir?

    La brigade interne de l'usine est formée et spécialisée sur ce type d'accident. Dans la grande majorité des cas, l'équipe de l'usine sera en mesure de contrôler la fuite. Si la situation est majeure, le plan de sécurité civile sera déployé, une équipe de la brigade de l'usine sera en assistance avec les pompiers de Ville de La Tuque ainsi que tous les intervenants et partenaires afin de maximiser la sécurité des citoyens.

  • Est-ce un nouveau produit que l'usine utilise?

    Ce n'est pas un nouveau produit, il est utilisé depuis plusieurs années et c'est un standard dans l'industrie.

  • Y'a-t-il déjà eu des fuites dans le passé?

    Oui, des fuites mineures sans conséquences et aisément contrôlables par la brigade d'urgence de l'usine qui est spécialement formée et équipée pour ce type de situation.

  • Est-ce que le dioxyde de chlore à une odeur?

    Oui, une odeur s'apparentant au chlore.

  • Qu'est-ce qui arrive si le gaz entre chez moi?

    Nous allons échantillonner avec des détecteurs de gaz les endroits où les concentrations seront plus élevées pour déterminer si l'évacuation peut être nécessaire. Dans le cas où le gaz entrerait dans votre résidence, il est conseillé de vous déplacer à un étage supérieur si cela est possible, car le gaz est lourd et se retrouve plus bas au sol.

  • Les écoles et les garderies sont sécuritaires?

    Oui, les responsables de ces établissements sont formés pour répondre à l'urgence et connaissent la procédure de mise à l'abri pour assurer la sécurité des élèves et occupants.

  • Vers où se dirigera le gaz s'il y a une fuite?

    La fumée des cheminées vous indiquera la direction que prendra le gaz, le gaz suivra la direction du vent.

  • Si je suis pris dehors, que dois-je faire?

    Repérez la direction du vent et prenez la direction vous éloignant de l'industrie et qui n'est pas dans le vent dominant.

  • Où dois-je aller pour éviter d'être incommodé?

    Cela dépend de votre seuil de tolérance, si vous entendez la sirène d'alerte ou que vous êtes contactés par le système de messagerie automatisée aux citoyens, c'est que votre résidence se retrouve dans un périmètre à proximité, il se pourrait donc que le nuage de gaz soit à votre résidence. Dans ce cas, restez à l'intérieur et déplacez-vous à l'étage supérieur si cela est possible.

  • Vers où dois-je me diriger si je suis en auto?

    En regardant la direction du vent (la fumée des cheminées vous indiquera la direction que prendra le gaz) et syntonisez la radio au 97,1, car des informations importantes seront divulguées. Placez le système de chauffage de votre automobile en position « recirculation d'air ».

  • D'autres moyens à prendre si cela arrive la nuit?

    Non, les mêmes précautions qu'en plein jour s'appliquent, soit la mise à l'abri dans votre résidence.

  • Si je n'ai pas d'auto, comment faire pour évacuer?

    Nous enverrons des pompiers vous évacuer si requis. Cependant, le meilleur geste à poser lors de cette situation est de vous mettre à l'abri et de vous déplacer vers l'étage supérieur, puisque ce gaz est plus lourd que l'air.

  • Qu'est-ce qu'une procédure de mise à l'abri?

    La procédure de mise à l'abri s'effectue en quelques étapes simples :

    1. Fermez et calfeutrez les portes, fenêtres et arrêtez la ventilation.
    2. Syntonisez la radio locale au 97.1 FM et visitez le site Web de Ville de La Tuque au www.ville.latuque.qc.ca.
    3. Laissez vos enfants à l'école et à la garderie s'ils y sont déjà afin d'éviter que les enfants et vous soyez exposés au danger en étant à l'extérieur.
    4. Ne téléphonez pas afin de libérer les lignes téléphoniques pour les secours. En cas d'urgence seulement, appelez le 9-1-1.
    5. Privilégiez les communications numériques (messages textes, réseaux sociaux, etc.) pour joindre vos proches, et ce, afin de faciliter le travail des services d'urgence.