Choisir La Tuque
  • Nous joindre
  • Ville de La Tuque
Ville de La Tuque
Bioénergie La Tuque
NOUVEAU!!!!

Bioénergie La Tuque a maintenant sa page Facebook

 

Si vous désirez consulter la présentation Power point du projet de bioraffinerie qui a été présentée à la Chambre de commerce et d'industrie du Haut-Saint-Maurice le 14 septembre 2016 pour mieux comprendre le projet, cliquez ici.

 

 

BELT, c'est quoi?

 

Depuis quelques années, Ville de La Tuque déploie beaucoup d'efforts pour développer des projets en lien avec l'utilisation de la biomasse forestière qui est disponible en grande quantité sur son territoire. La municipalité travaille sur des projets de bioénergie, de chaufferie institutionnelle, de fabrication de granules, etc. en collaboration avec des industriels, ainsi que des chercheurs de l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR).

 

Le projet le plus important présentement en développement est celui de la bioraffinerie alimentée par des résidus forestiers qui serait le premier projet du genre au Canada. Le projet s'intitule « Vision La Tuque 2023 » et il est porté par un organisme indépendant à but non lucratif qui s'appelle Bioénergie La Tuque.

 

La mission de Bioénergie La Tuque est de développer et de mettre en place toutes les conditions propices pour le développement de la filière des bioénergies sur le territoire de La Tuque, dont la production de biocarburant. Bioénergie La Tuque fait la promotion et le développement du projet de bioraffinerie forestière. L'organisme est dirigé par un conseil d'administration formé de quatre personnes, dont trois ingénieurs forestiers et un professeur chercheur universitaire. 

 

Présentement, le projet de bioraffinerie de La Tuque a reçu l'appui d'une grande entreprise européenne spécialisée dans ce domaine qui est intéressée à s'associer au projet. L'équipe de Bioénergie La Tuque travaille fort pour réunir les fonds nécessaires pour réaliser les études technico-économiques qui mèneront à la réalisation de ce projet qui va nécessiter un investissement de 700 millions $ à 1 milliard $, en plus de créer 490 emplois à La Tuque.