Projets en développement

Des idées qui font leur chemin, du rêve vers la réalité.

La Tuque est connue comme un milieu de vie innovateur, dynamique et prospère où les gens sont débrouillards, entreprenants et travaillants.

Les Latuquois sont passionnés et lorsqu'ils décident de mener un projet à terme, c'est en se serrant les coudes et en relevant leurs manches qu'ils y arrivent. Des projets en développement, il y en a toujours à La Tuque.

Au cours de l'histoire de la municipalité, plusieurs projets d'envergure sont d'abord nés de belles idées, de rêves et d'une volonté farouche d'assurer le développement de la communauté.

Vous trouverez ci-dessous une courte description de quelques projets qui sont présentement en cours de réalisation dans l'agglomération de La Tuque. Ces projets font l'objet d'un suivi régulier de la part de notre municipalité.

Si vous avez de nouvelles idées ou un projet qui pourrait nous intéresser, n'hésitez pas à contacter notre équipe du SDÉF, le Service de développement économique et forestier de Ville de La Tuque.

Pour accéder à leur page Web cliquez sur l'image ci-dessous :

Téléphonie cellulaire route 155 et Internet haute vitesse

Pour assurer la sécurité des usagers de la route et de meilleurs services Internet en milieu rural.

Depuis 2009, Ville de La Tuque travaille très fort en collaboration avec les municipalités voisines de la Mauricie et du Lac-Saint-Jean pour assurer le déploiement de tours de transmission qui permettront d'assurer une couverture cellulaire complète sur l'ensemble du tracé de la route 155. L'agglomération travaille aussi pour que les citoyens de La Bostonnais, Lac-Édouard, La Croche et Parent puissent bénéficier d'une couverture cellulaire et de services Internet de qualité.

En 2017, les gouvernements fédéral et provincial ont mis en place des programmes pour améliorer l'accès aux services Internet pour les populations qui vivent en milieu rural. En collaboration avec Solutions Ambra, l'agglomération de La Tuque a présenté des projets qui ont reçu du financement, ce qui permettra la construction de plusieurs tours en 2020 entre Shawinigan et Lac-Édouard, de même que jusqu'à Parent. La mise en service est prévue en 2021.

L'installation des câbles de fibre optique a débuté en juillet 2020 sur plus de 60 km reliant La Tuque à Lac Édouard. Les autres parcours de fibre optique sont en processus d'ingénierie et en attente de permis auprès des différents intervenants reliés au projet (MTQ, MERN, MFFP, MELCC, HQ, CN, etc.). L'ingénierie du tronçon de 90 km entre Hervey-Jonction et La Tuque est très avancé. La construction devrait s'effectuer durant l'année 2020, tandis que le tronçon de 200 km jusqu'à Parent devrait se réaliser en 2021.

Le projet piloté par Solutions Ambra comprendra 10 tours dans l'agglomération de La Tuque : Baie William, Lac-Édouard Est, La Croche, La Bostonnais, La Tuque, Lac-à-Beauce, Festubert, Lac Chat, Parent et Lac Rainbow, ainsi que 5 tours dans la MRC de Mékinac : Lac Mékinac, Lac Missionnaire, Tawachiche, Matawin et St-Joseph-de-Mékinac.

Il reste la phase II de ce dossier à régler, soit le déploiement de la fibre optique entre La Tuque et Lac-Bouchette avec la construction de tours cellulaires, ce qui implique aussi d'enfouir une ligne électrique sur le tracé de la route 155 Nord pour alimenter les tours. La compagnie Bell a manifesté le désir de s'associer à Solutions Ambra pour réaliser cette prochaine étape. Cette phase II fait partie des projets retenus par le gouvernement du Québec pour obtenir du financement, donc il chemine bien. Il reste cependant du financement à trouver pour compléter l'enfouissement d'un fil électrique avec la fibre optique, afin de pouvoir alimenter les tours en électricité, car Hydro-Québec n'a pas de réseau sur la portion de la route 155 nord entre la fourche de Lac-Édouard et Lac-Bouchette.

Les dirigeants de l'agglomération de La Tuque continuent de multiplier les occasions de défendre ce projet auprès des gouvernements pour s'assurer que la couverture cellulaire et l'accès aux services Internet soient améliorés dans notre région et accessibles pour tous nos citoyens. Ce projet permettra aussi d'assurer une redondance des services liés à la fibre optique pour éviter des interruptions de services comme ceux que la ville a vécu dans le passé.


Bioénergie La Tuque

Bioénergie La Tuque a sa page Facebook, consultez-la pour voir la vidéo promotionnelle du projet.

Si vous désirez consulter la présentation Power point du projet de bioraffinerie qui a été présentée à la Chambre de commerce et d'industrie du Haut-Saint-Maurice le 14 septembre 2016 pour mieux comprendre le projet, cliquez ici.

BELT, c'est quoi?

Bioénergie La Tuque est un organisme complètement indépendant de la municipalité dont la mission est de développer et de mettre en place toutes les conditions propices pour le développement de la filière des bioénergies sur le territoire de La Tuque, incluant la production de biocarburant.

Bioénergie La Tuque fait la promotion et le développement d'un projet de bioraffinerie forestière associé à une entreprise finlandaise.

Comme elle le fait pour tous les promoteurs qui désirent développer un projet sur son territoire, notre équipe municipale fait le suivi de ce dossier. La municipalité s'est montrée favorable au projet uniquement si la preuve est faite que cette nouvelle industrie ne mettra pas en péril les industries forestières qui sont déjà établies à La Tuque.


Gazoduq

En 2019, l'entreprise Gazoduq a fait une approche auprès de notre municipalité, car elle a l'intention de construire un gazoduc qui traversera le haut du territoire de La Tuque pour permettre le transport du gaz naturel vers une usine de liquéfaction qui sera construite au Saguenay.

Un comité de négociations formé du maire de La Tuque, M. Pierre-David Tremblay, du maire suppléant, M. Roger Mantha et du directeur général, M. Marco Lethiecq a négocié des compensations financières avec la compagnie Gazoduq pour la réalisation de ce projet. C'est ainsi que la compagnie a annoncé à l'automne 2019 qu'elle est prête à verser des compensations de 10 millions $ par année pendant 25 ans pour le milieu municipal, sociocommunautaire et éducatif de La Tuque si son projet se réalise.

Les négociations se poursuivent dans ce dossier entre la municipalité et la compagnie. La Tuque participera aux audiences publiques en environnement pour faire valoir son point de vue dans ce dossier. Jusqu'à maintenant le projet obtient une certaine acceptabilité sociale dans le milieu latuquois, car le gaz naturel est perçu comme une énergie de transition qui permettra d'éliminer des sources d'énergie plus polluantes ailleurs dans le monde.

Article du quotidien Le Nouvelliste du 13 mai 2020

Article de l'Écho de La Tuque du 14 mai 2020

Pour consulter le site Web de Gazoduq, cliquez ici.


Les appartemens Libère-Toit

Ce projet a été initié par une groupe de citoyens, ainsi que les organismes communautaires Groupe d'entraide Facile d'accès et La Source pour répondre aux besoins des Latuquois qui vivent avec la déficience intellectuelle, le trouble du spectre de l'autisme et/ou une déficience physique.

Ce projet vise à combler les problématiques suivantes :

  • Les familles épuisées et vieillissantes;
  • Le manque de familles d'accueil;
  • Le fait qu'il n'y a pas de logements supervisés ni de services de répit;
  • L'exode des familles et le manque de loyers adaptés, adéquats et abordables;
  • La nécessité d'offrir une continuité de services.

Ce projet consiste à construire un immeuble de quatre étages avec 32 logements sociaux. Il sera situé à l'intersection des rues Réal et Lacroix dans le milieu urbain de La Tuque.

Pour voir le visuel du projet, l'échéancier et avoir davantage d'informations sur le sujet, cliquez-ici pour voir la présentation faite lors de l'assemblée publique du conseil d'agglomération de La Tuque en février 2020.


Réfection de la centrale de Rapide-Blanc par Hydro-Québec

Depuis 80 ans, la centrale de Rapide-Blanc injecte de précieux mégawatts dans le réseau d'Hydro-Québec. Son rôle dans la gestion de la rivière Saint-Maurice, son énergie propre, renouvelable et fiable, sa puissance installée et sa position géographique justifient un investissement dans son avenir.

Hydro-Québec y réalise des travaux d'envergure, afin d'en rehausser la fiabilité pour les prochaines décennies. Les travaux visent le remplacement des six groupes turbine-alternateur de la centrale et la réhabilitation des vannes des prises d'eau, des aspirateurs, de l'appareillage, des commandes, des services auxiliaires, des transformateurs auxiliaires et du bâtiment de la centrale.

Des travaux préalables ont été réalisés en 2019 et les principaux travaux de réfection se feront de 2020 à 2026. D'autres types de travaux sont également prévus.

Pour plus d'informations à ce sujet et pour suivre l'évolution du chantier, cliquez ici. 


Manouane Sipi - projet de petite centrale hydroélectrique

Un partenariat entre Ville de La Tuque et la communauté des Atikamekw de Wemotaci

Ville de La Tuque travaille depuis 2010 sur ce projet énergétique pour générer une nouvelle source de revenus pour les deux communautés. Il s'agit d'un projet communautaire qui a été temporairement mis sur la glace au début de 2013 lorsque le gouvernement du Québec de l'époque a mis fin au programme des mini-centrales. Manouane Sipi a été relancé à l'automne 2014, lorsque le gouvernement a redonné vie au programme.

Ce projet hydroélectrique est réalisé par une société en commandite dont les dirigeants sont des représentants du Conseil des Atikamekw de Wemotaci et de Ville de La Tuque.

Le 15 février 2019, les deux partenaires ont signé une entente avec Hydro-Québec qui permet au projet de cheminer vers sa réalisation.

Si tout se déroule comme prévu, la mini-centrale sera opérationnelle au plus tard en 2024. Le coût de construction de cette petite centrale de 22 mégawatts est évalué à un peu plus de 100 millions $.

Le 14 mars 2019, une conférence de presse a eu lieu pour faire le point sur ce projet. Pour prendre connaissance du communiqué de presse, cliquez ici.

Vous trouverez également ci-dessous d'autres documents liés au projet, dont l'échéancier. Si tout se déroule comme prévu, une présentation publique du projet devrait avoir lieu bientôt avec une mise à jour de l'échéancier.

Manouane Sipi